Lil’Ride : NnoMan 

 

Ce mercredi 20 mai 2020, environ deux cents manifestants se sont retrouvés devant l’hôpital Tenon.

A l’appel de plusieurs organisations syndicales hospitalières, un rassemblement de trente minutes a eu lieu devant l’entrée principale de l’établissement.

Les prises de paroles se sont succédées et on a entendu, en boucle, la même nécessité, la même urgence, d’apporter des aides financières pour sauver un hôpital public au bord du gouffre. Des messages différents mais similaires, aux feutres sur les blouses blanches ou sur les petites pancartes « du fric pour l’hôpital public » « augmentez les salaires, pas les actionnaires » « l’état compte ses sous, nous on compte nos morts » ou encore « on ne veut pas de médaille », faisant référence aux médailles que l’état a commencé à distribuer aux personnels de santé.

Ce rassemblement fut un premier rendez-vous parisien pour mobiliser et fédérer le monde hospitalier et les soutiens extérieurs, pour que celles et ceux qui applaudissaient à 20H pendant le confinement, rejoignent leur lutte, aujourd’hui, dans la rue. Les hôpitaux Delafontaine et Casanova à Saint Denis étaient également mobilisés aujourd’hui.

Le nouveau RDV est donné : jeudi 13h30 devant l’hôpital Robert Debré. 

 

 

 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

FumigeneTeam

Fumigène Mag, le magazine qui redonne des couleurs à l'engagement.