Lyrics : Mathilde Boudon Lamraoui –  Photos : Amanda Jacquel et Jean Segura


Ce sont donc plusieurs centaines de personnes qui ont rallié Paris ce samedi pour un rassemblement fraternel contre l’islamophobie et pour l’amour de nos enfants, à l’appel du collectif de défense des jeunes Mantois, ce samedi 19 octobre sur la place de la République à Paris.

Ce mouvement regroupe les enfants de Mantes-la-Jolie, leurs parents et les soutiens qui se mobilisent depuis l’arrestation humiliante et tristement célèbre de dizaines de lycéens de la ville, en décembre 2018, et contraints par les forces de l’ordre à rester sur les genoux les mains sur la tête des heures durant.

L’événement a été organisé en réaction à l’agression de Fatima E., femme voilée accompagnatrice d’une sortie scolaire, en plein conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté quelques jours plus tôt par un élu RN. La photo du fils de Fatima E., en pleurs dans les ras de sa mère, a bouleversé les réseaux sociaux et fait le tour des médias. Les larmes de cet enfant, le geste de tendresse maternelle, les propos d’une rare violence proférée à l’encontre de cette mère accompagnatrice d’une sortie scolaire dédiée à découvrir les instances de la République, illustre d’autant plus la haine dont cette femme et cette classe ont été victimes.

Place de la République, à Paris, ce samedi, ce sont des femmes voilées ou non, des hommes et des femmes musulman.e.s ou non qui sont venus défendre dans un élan commun le vivre ensemble avec des slogans et des pancartes : « I’m muslim, don’t Panik », « Je suis voilée, et si tu ne m’aimes pas, à toi de quitter MON pays, la France », « Je suis voilée, j’ai des droits ! » « Je suis une maman comme les autres »… Un moment de fraternité obligatoire et salutaire pour ces manifestants face aux multiples actes d’agressions racistes et de stigmatisation à l’encontre de la communauté musulmane en France.

A l’heure où le débat public français questionne la légitimité même du terme « islamophobie », ce rassemblement rappelle la nécessité de converger.

Converger face aux tentatives de ruptures du vivre-ensemble.

Converger « pour l’amour de nos enfants ».

 

A propos de l'auteur

FumigeneTeam

Fumigène Mag, le magazine qui redonne des couleurs à l'engagement.