Lyrics Alexis Denous – Photo Jean Ségura, Greg Looping, Maxwell Aurélien James

À l’occasion de la deuxième édition des Vœux à la jeunesse de Fontenay-sous-Bois (94), Fumigène présentait son hors-série spécial sur la ville et son quotidien écrit par des jeunes fontenaysien.ne.s. 

Jeudi, il y avait du monde devant le complexe Jacques Brel de Fontenay-sous-Bois. Dès 19h, horaire d’ouverture des portes, des dizaines de jeunes était nassés devant les 3 portiques d’accès de la salle afin d’assister à la deuxième édition des Vœux à la Jeunesse. Un événement qui « s’inscrit dans l’ADN de Fontenay-sous-Bois » selon Jean-Philippe Gautrais, maire de la ville. Jeune, dynamique et créative, Fontenay promettait une soirée  bouillante à son public avec la venue de nombreux artistes, sportifs et créatifs !

Fumigène était également présent à cette occasion avec un projet bien particulier : « Lis tes ratures ». Au cours de l’année 2017, l’équipe du magazine a suivi, travaillé et échangé avec une vingtaine de jeunes fontenaysien.ne.s afin de raconter leur ville et leur quotidien. « Véritable opportunité pour interroger notre rapport aux médias et à l’information, ces ateliers ont été l’occasion de créer un espace pour se raconter qui ne se refermera pas » explique Nora Hamadi, co-rédactrice en chef et marraine 2017 des jeunes de Fontenay. Le résultat final est un hors-serie spécial Fontenay où une habitante a rencontré Assa Traoré, où les adeptes du Parkours et de transition écologique ont pu s’exprimer, où l’on parle de lignes de bus, de city stade et de bons plans pour emmener son âme sœur en rendez-vous : un quotidien trop peu raconté, positif, et qui mérite d’être entendu.

C’est d’ailleurs autour de ces valeurs de transmission et de partage que Waly Dia et Aya Cissoko succèdent comme parrain et marraine, à Nora Hamadi et Kery James – qui se produira en avril prochain à la salle Jacques Brel ! « L’un des objectifs de ce parrainage est de travailler justement sur la question de transmission. De permettre à ses jeunes de se réapproprier la narration et de sa réapproprier leur propre histoire » raconte Aya Cissoko, championne du monde amateur de boxe, écrivaine et marraine des Jeunes de Fontenay 2018. 

Concernant la soirée, outre les showcases de Sadek et Chilla, la crème de la scène artistique fontenaysienne était sur place. Impro de poètes locaux, démonstration de Double Dutch – sport de saut à la corde ! – et défilé de mode, il y en avait pour tous les goûts. En coulisses, l’ambiance est au beau fixe et

les checks s’enchaînent : la plupart des performeurs se connaissent et vivent encore à Fontenay-sous-Bois . C’est pour eux l’occasion d’offrir à leurs concitoyens une soirée  qui leur ressemble,  et le public le sait bien. Plus de mille jeunes étaient au rendez vous ce soir, applaudissements et snaps ont rythmés les multiples performances. Pari réussi pour Fontenay-sous-Bois !

Chez Fumigène, on est fiers d’avoir fait parti de cette initiative. Big up à la ville de Fontenay, aux jeunes qui ont eu le courage d’écrire, de raconter et de partager leur quotidien avec nos lecteurs, et aux fontenaysien.ne.s présent.e.s !

*Le hors-série est disponible gratuitement dans tous les équipements publics de la Ville.


A propos de l'auteur

Alexis Denous