Lyrics Raphäl Yem – Photo Nnoman

« Publicitaire repenti », il a toujours été un street-artiste concerné, « engagé, mais pas politique ». Sur
les murs du monde entier, ses collages pétillants, ses pochoirs incisifs, ont dénoncé l’homophobie,
le sexisme, le racisme… Mais ont aussi joué avec les codes de pop-culture : comme quand Mohamed
Ali met au tapis Ryu, échappé du jeu vidéo Street Fighters 2. Cet activiste de 28 ans, qui a la voix
de Vincent Cassel, d’origine libano-marocaine est né à Amiens, vit du côté de La Courneuve. Enfin
pour l’instant, car il a la bougeotte, il a vécu à Troie, à Nice, en Centrafrique, au Maroc, etc. Il travaille
actuellement sur les religions. Ce qui lui a valu quelques coups de genoux dans le ventre. En Janvier
dernier, dans la sud-est de Paris, alors qu’il vient de terminer de coller son logo « CoExist », écrit
avec un croissant musulman pour le C, une étoile de David pour le X, et une croix chrétienne pour
le T, il est roué de coups par 4 baltringues qui ne cherchent pas à discuter : 8 jours d’ITT. Il n’a pas
raccroché son balai, son sceau, ses pochoirs et ses bombes pour autant. Fumigène se fait une petite
ride nocturne avec Combo…